Ouagadougou

Bobo-Dioulasso

Ouagadougou

Bobo-Dioulasso

Prix Pierre Castel 2021: la grande lauréate Mariétou KONATE reçoit son prix

Le lundi 05 juillet 2021, les lauréats de la 4ème édition du Prix Pierre Castel Burkina Faso ont été primés au cours d’une cérémonie à l’hôtel LANCASTER(ex Hôtel Laïco) à Ouaga 2000.

Cette cérémonie s’est déroulée sous le patronage de M. Harouna KABORE Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, sous le parrainage de M. Lassiné DIARAWA Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina, et en présence des autorités administratives, des responsables de la BRAKINA et des invités de marque. 

Pour cette édition, c’est Mariétou KONATE qui remporte le Prix Pierre Castel 2021 avec son projet de transformation de la patate douce à chair orange. Pour cela, elle reçoit le trophée, un chèque de 15 000 € (environ 10 millions de FCFA), une attestation et la somme de 1 million de la part du parrain. Elle est suivie de Steve Armand YAMEOGO, qui a présenté un projet de transformation du bissap, du gingembre et des lianes en sirops, liqueurs et vins. Ce dernier reçoit un chèque de 5000 €, une attestation et la somme de 500 000 FCFA du parrain.

Selon le Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’artisanat, le Burkina Faso a fait le choix de la transformation des produits locaux, afin de contribuer à une transformation du secteur de l’économie. Pour lui, le Prix Pierre Castel permet à des jeunes entrepreneurs de bénéficier d’un accompagnement financier pour consolider leurs entreprises. Il a félicité et encouragé le Fonds Pierre Castel ainsi que les lauréats qui ont su présenter des projets viables dans le cadre de cette compétition. Aussi, il promet d’accompagner les deux lauréats dans la certification de leurs produits aux normes de l’ABNORM qui leur donnera accès aux marchés internationaux.

Quant au parrain de la cérémonie, M. Lassiné DIAWARA, il a rendu hommage à M. Pierre CASTEL ainsi qu’aux organisateurs de la 4e édition du Prix Pierre Castel. Il a fait savoir également qu’entreprendre c’est une course de longue haleine, donc une course de fond. C’est pourquoi, il a reconnu le mérite de ses deux filleuls du jour, d’avoir créé des entreprises. « Ce qui vous reste à faire, c’est de savoir tomber de cheval et remonter à cheval », a laissé entendre le parrain à l’endroit de ses filleuls.

WhatsApp Image 2021-07-06 at 10.55.58
WhatsApp Image 2021-07-12 at 16.54.33
WhatsApp Image 2021-07-06 at 10.57.29 (1)
WhatsApp Image 2021-07-06 at 10.56.23
WhatsApp Image 2021-07-07 at 17.15.13
WhatsApp Image 2021-07-06 at 10.57.32
WhatsApp Image 2021-07-06 at 10.57.21
WhatsApp Image 2021-07-06 at 07.18.21 (2)
WhatsApp Image 2021-07-06 at 10.57.24 (1)
WhatsApp Image 2021-07-06 at 10.56.24
WhatsApp Image 2021-07-06 at 11.06.13
WhatsApp Image 2021-07-06 at 07.18.21
WhatsApp Image 2021-07-06 at 07.18.21 (1)
WhatsApp Image 2021-07-06 at 10.57.33

Fièrement burkinabé depuis 1960 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rechercher

Newsletter